Galerie Air Project: Les nouveaux artistes à suivre!

Attitudes Galerie Air Project

Du 24 avril au 8 juin prochain, la Galerie Air Project accueille une nouvelle expo entre ses murs! Estampillée Attitudes, elle vous invite à découvrir trois talentueuses pupilles, issues d’horizons divers: la Suisse, la France et l’Angleterre. Charlotte Hopkins Hall, Alex Foxton et Lise Stoufflet se réunissent autour d’un même moyen d’expression, la peinture, ou plus précisément le portrait.

Lise Stoufflet, «Fenêtres sur l’âme»

Originaire de France, cette jeune artiste a usé ses fonds de culottes sur les bancs des Beaux-Arts de Paris. Sélectionnée pour le Prix des Amateurs du Cabinet Jean-Bonnat en 2014, elle devient membre de la Résidence Astérides de Marseille l’année suivante. Son crédo? Les portraits en gros plans, tels des zooms sur les visages pour mieux en capturer l’essence. Sur la chair, des tatouages ou des scarifications qui se révèlent comme des énigmes. Chaque œuvre devient alors un message aux multiples sens, interprété de différentes manières suivant le regard qui s’y pose.

Charlotte Hopkins Hall «Puissance émotionnelle»

Diplômée des Beaux Arts de Genève et auréolée au John Moores Painting Prize et au Swiss Art Awards, cette jeune peintre ne cesse de faire parler d’elle. De Londres à Bâle, en passant par Paris, New York et Miami, elle a déjà exposé ses portraits tout autour du globe. Chez elle, les sujets sont de dos. Dans une volonté de nous faire explorer d’autres points de vue, Charlotte fait un véritable pied de nez à la «génération selfies» et son omniprésence des visages. La chevelure occupe une place prépondérante, soit dans une volonté psychologique, soit dans un souci purement esthétique. Avec un style hyperréaliste, ses portraits jouent avec la figuration et l’abstraction.

Alex Foxton «Les paradoxes de l’intime»

Issu de la Saint Martin’s School, mordu de stylisme et de dessin depuis sa plus tendre enfance, Alex délaisse rapidement ses premières amours pour se consacrer entièrement à l’art pictural. A la manière d’un Cocteau, il croque les expressions et les postures de personnages rêvés ou rencontrés. Un brin expressionnistes, ses portraits exhibent des silhouettes ambiguës et des regards flous, dans un maelström coloré.

Du 24 avril au 8 juin
Galerie Air Project
Quai du Cheval-Blanc 11
1227 Les Acacias / Genève
T +41 22 342 47 05
www.airproject.ch