Ventes d’automne de Piguet Hôtel des Ventes: 5 millions de francs suisses

Les grandes ventes aux enchères d’automne chez Piguet Hôtel des Ventes se sont terminées jeudi soir avec un résultat total de CHF 5 millions. La première vente de paléontologie de Suisse a rencontré un franc succès auprès des visiteurs et des collectionneurs. Même engouement pour la toute première vente d’Art du XXIe siècle organisée par Piguet avec 90% de lots vendus. Salle comble également pour les ventes de bijoux et montres qui totalisent CHF 2,5 millions !

Au début du mois de septembre, Piguet Hôtel des Ventes organisait une House Sale dans une propriété exceptionnelle à Lutry, au cœur de Lavaux. Deux semaines plus tard, à l’occasion de ses grandes enchères d’automne, c’est dans un tout autre univers, une villa ultra moderne étonnante et déroutante, que la maison exposait les 276 lots composant sa toute première vente aux enchères entièrement dédiée à l’Art du XXIe siècle. Pari réussi pour cette institution qui enregistre, lundi soir, 90% de lots vendus pour la collection Manja Gideon et sa vente de mobilier Design !

Paléontologie, une première en Suisse
Au lendemain de la vente de la collection Manja Gideon, les enchères se sont ouvertes par la première vente de fossiles de dinosaures organisée en Suisse ! Maximus, un impressionnant squelette authentique de dinosaure Thescelosaurus Neglectus de 66 millions d’années et de 3 mètres de long, était la star de cette vacation historique. Un collectionneur résidant en Suisse l’a acquis pour la somme de CHF 225’000. Un peu plus tôt dans la soirée, une dent de Tyrannosaurus Rex est vendue pour CHF 3’700 ainsi qu’un œuf de dinosaure pour CHF 2’700.

Haute horlogerie et la Haute joaillerie
La haute horlogerie proposait un bel ensemble de pièces recherchées comme une rare montre de poche squelette ultra plate signée Patek Philippe vendue pour CHF 40’000 ou une Rolex Day-Date pavée de diamants et rubis partie pour CHF 35’000.

La haute joaillerie a attiré des enchérisseurs suisses et internationaux présents dans la salle ou au téléphone, mais aussi sur le live, les mises par internet ayant connu une croissance fulgurante. La vedette de cette vacation était une bague sertie d’un diamant de 11.17 carats pour laquelle les enchères se sont envolées à CHF 262’000.

Autres temps forts
Lors de la vente des Beaux-Arts de mercredi soir, les maîtres anciens ont été appréciés au téléphone et en salle. Une École française  change de propriétaire pour CHF 68’600 et deux dessins d’Hubert Robert trouvent preneurs pour CHF 46’200. Enfin, une tapisserie de l’artiste polonaise contemporaine Marina Abakanowicz en sisal et crin de cheval retourne dans son pays d’origine pour CHF 47’400.

De beaux résultats ont été également enregistrés dans les autres catégories, notamment pour les Arts de la table qui ont vu les enchères s’envoler à CHF 42’400 pour une pièce d’argenterie d’époque George V, soit cinq fois son estimation.

Prochaine vente aux enchères 9-12 décembre 2019
Expositions publiques : 6-8 décembre 2019
www.piguet.com